Bon à savoir No.1

Cette veille est réalisée par les participant.e.s du cours SCI6305 (Bibliothèques publiques) à l’EBSI au cours de l’hiver 2020. [Cette édition est un prototype].

Mardi 7 janvier 2020. Quelques liens sur l’actualité locale et internationale des bibliothèques. La thématique de la semaine : La bibliothéconomie critique.

ACTUALITÉS

In the Public Interest? Promoting the Public Domain (IFLA)

3 janvier 2020. Dans cet article paru sur le site de l’IFLA, la Fédération internationale des bibliothèques souligne la Journée mondiale du domaine publique et l’importance pour les bibliothèques de promouvoir le domaine public. Les arguments pour et contre l’extension du droit d’auteur sont explorés et l’on conclut que :

in the longer term, economic and even more philosophical arguments lose their power, while the cumulative costs – in terms of missed opportunities to access, re-discover and re-use works as facilitated by their entry into the public domain – rise.

Source : IFLA. (2020, 3 janvier). In the Public Interest? Promoting the Public Domain [Billet de blogue]. Repéré à https://blogs.ifla.org/lpa/2020/01/03/in-the-public-interest-promoting-the-public-domain/

The Complicated Role of the Modern Public Library (Humanities)

Automne 2019. The National Endowment for the Humanities (NEH) est une institution américaine qui soutient les activités des bibliothèques. Dans une édition récente de son magazine, la journaliste explore le rôle social étendu des bibliothèques d’aujourd’hui à travers les défis de la transformation de leurs missions comme infrastructure sociale, place publique, espace de partage et d’inclusion :

Librarians have long helped users navigate life challenges like finding a job, studying for an exam, or applying to school. More and more they play a crucial role in connecting patrons in need of social or mental health services with relevant agencies. “Our branch staff has been trained to at least point to the kinds of services that are available,” Patrick says.

Along with a growing number of libraries, it joined forces with the mental health department to bring social workers on-site to work with patrons in need. Beyond such partnerships with other county agencies, the Los Angeles County Library focuses on fostering what Skye Patrick calls “protective factors”: meaningful social connections, positive parent-child interactions, positive cultural identity, literacy support, and school readiness.

Source : Howard, Jennifer. (Automne 2019). The Complicated Role of the Modern Public Library:Something for everyone. Humanities : The Magazine of The National Endowment for the Humanities. Repéré à : https://www.neh.gov/article/complicated-role-modern-public-library

Join local libraries on the frontlines of civic engagement (NiemanLab)

Dans cette édition du NiemanLab consacrée aux tendances en 2020 dans le domaine du journalisme, Barbara Gray, professeure associé à CUNY, suggère que les partenariats entre les bibliothèques publiques, les médias locaux et les acteurs des « civic tech » sont appelés à poursuivre leurs collaborations pour soutenir le développement des communautés. Extrait.

Beyond resource sharing, libraries — because of their position on the frontlines of civic engagement — are one of the few institutions that isn’t suffering from the decline in public trust. Steven Waldman from Report for America summed up the reasons libraries earned the public’s trust in two words: service and presence. Local news outlets and social journalists get the service part of this equation; libraries’ social infrastructure can give local media the opportunity to be present and interact with the community, and interaction with local media is tied to trust. As trust expert Rachel Botsman says, “money is the currency of transactions, trust is the currency of interactions.” Botsman also notes that transparency isn’t a cure for distrust; aligning your motives and intentions with the community is what earns you their trust.

Source : Gray, B. (s.d.). Join local libraries on the frontlines of civic engagement. Preedictions for Journalism. NiemanLab. Repéré à https://www.niemanlab.org/2020/01/join-local-libraries-on-the-frontlines-of-civic-engagement/

Les bibliothèques publiques se réinventent (La Presse)

Cet article explore les projets de nouvelles bibliothèques au Québec en soulignant la qualité de la conception architecturale et les innovations dans la programmation.

On peut créer des contenus, il y a des médiathèques, des salles d’écriture. Dans nos bibliothèques, il y a aussi de quoi manger et des cafés, pas juste des livres. C’est un lieu de rencontres, de socialisation. – Sergio Morales, de la firme d’architectes Chevalier Morales

Source : Colpron, Suzanne. (6 janvier 2020). Les bibliothèques publiques se réinventent. La Presse. Repéré à https://www.lapresse.ca/actualites/202001/05/01-5255768-les-bibliotheques-publiques-se-reinventent.php

Quels ont été les succès de bibliothèque en 2019? (La Presse)

29 décembre 2019. Jean-Pierre Charland propose un bilan des livres empruntés dans les bibliothèques suivantes : la Grande Bibliothèque, la Bibliothèque de Québec, la bibliothèque municipale de Gatineau, les réseaux des bibliothèques de Laval, Trois-Rivières et Saguenay. Les auteurs et les autrices dont les livres sont les plus empruntés : Louise Tremblay-D’Essiambre (Les héritiers du fleuve), Margaret Atwood (La servante écarlate), Marc Levy (Une fille comme elle), Guillaume Musso (La jeune fille et la nuit), Louise Penny (Maisons de verre), Michelle Obama ((Devenir). Les lecteurs et lectrices de la Grande bibliothèque se distingue en plébiscitant Nadine Bismuth (Un lien familial) et Éric Dupont (La route du lilas).

Le phénomène des séries ne concerne pas que la télévision ou Netflix. Celles-ci connaissent un grand succès auprès des abonnés de la bibliothèque, particulièrement lorsqu’elles présentent une saveur historique. 

Source : Charland, Jean-Pierre. (9 décembre 2019). Quels ont été les succès de bibliothèque en 2019? La Presse. Repéré à : https://www.lapresse.ca/arts/litterature/201912/28/01-5255230-quels-ont-ete-les-succes-de-bibliotheque-en-2019.php

THÉMATIQUE

LA BIBLIOTHÉCONOMIE CRITIQUE est une approche en bibliothéconomie qui vise à examiner et comprendre les structures sociales et les phénomènes sociaux en considérant les relations de pouvoir, les tensions entre la domination et l’émancipation ou la libération et l’impact de ces dynamiques sur l’accès au savoir et la culture.

Source : Branum, C., & Masland, T. (2017). Critical library management: Administrating for equity. Critical Librarianship, 23(2), 28-36.

Quand la bibliothéconomie devient critique (À Bâbord)

Les auteurs Jean-Michel Lapointe et  Michael David Miller explorent différentes facettes de cette approche en regard de la neutralité professionnelle, de la pédagogie ou de la formation et de la gestion des collections : 

La bibliothéconomie critique (critical librarianship ou #critlib dans les médias sociaux) propose des assises conceptuelles et une approche réflexive aux praticien·ne·s afin qu’ils et elles transforment leur milieu de travail en un endroit propice à l’émancipation des individus et des communautés qui la fréquentent. Une orientation aussi explicite, qui prend parti en faveur de la justice sociale, a notamment pour effet de remettre en question l’une des valeurs éthiques centrales du métier, soit la neutralité professionnelle.

Source : Lapointe, J.-M. et  Miller, M. D. (mars 2018). Quand la bibliothéconomie devient critique. À bâbord!, 73 février / mars 2018) , 4087-4092. Repéré à https://www.ababord.org/Quand-la-bibliotheconomie-devient-critique

The Politics of Theory and the Practice of Critical Librarianship (Journal of Intellectual Freedom and Privacy)

Cet article de Wilson Stew présente une recension critique favorable à propos de l’ouvrage The Politics of Theory and the Practice of Critical Librarianship paru en 2018 chez Library Juice Press grâce au travail éditorial de Karen P. Nicholson and Maura Seale.

The question for today’s critical librarian is: How is one to connect theory with practice to bring about meaningful institutional change? This question is at the heart of this book, and
is examined in the context of a critical reflection on the progress (or lack of it) made in the application of critical theory to librarianship.

The first part of the book, Librarianship and the Practicality Imperative, examines the privileging of practicality over theory in librarianship and the false dichotomy of theory
and practice. Far from a new trend, Lua and Gregory describe the history of American librarianship as one of constant tension between its capitalist roots and its democratic ideals…

Source : Wilson, Stew. (Spring 2019). The Politics of Theory and the Practice of Critical Librarianship. Journal of Intellectual Freedom and Privacy, 4(1), 35-36. 
DOI:10.5860/jifp.v4i1.6786

SALADE MIXTE

Finis les frais de retard pour les enfants! La bibliothèque de Westmount rejoint ce que les bibliothèques américaines appellent déjà le « Fine-Free Movement ».

  • Curation : Marie D. Martel
  • Illustration 1 : Image créé pour le partage sur Twitter de cet article. Source : Blogue de IFLA.
  • Illustration 2 : Image utilisée dans le cadre du dossier de la revue À Bâbord où cet article a été publié. Détournement du Flower bomber de Bansky, par Hufoboti, Wikimedia commons, 2015 (CC BY+SA 4.0). Glitch : Yannick Delbecque.

Tagués avec :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*